Battle des compagnies aériennes

Avant de partir en voyage, il faut choisir la compagnie aérienne et c’est sans doute un moment assez compliqué – long.. en tout cas pour moi c’était le cas. Plutôt que d’écouter les « on dit que », aujourd’hui je propose de faire un classement des compagnies que j’ai emprunté lors de mes voyages avec une petite note! Alors laquelle sortira gagnante ? C’est parti 🙂 Je tiens à préciser que dans cet article, on retrouvera essentiellement mon avis – mes expériences concernant ces compagnies aériennes.

British Airways

C’est la compagnie aérienne nationale de Grande-Bretagne, son siège est à Londres. Elle arrive en troisième position des compagnies européennes. J’ai pu prendre cette compagnie à la fois pour des vols longs courriers (pour les États-Unis) ainsi que pour l’Europe.

Les points positifs +

  • Le personnel à bord sympathique, on peut demander autant de boisson que l’on veut. Ils ont toujours eu le sourire, chose qui est agréable lorsque l’on fait un vol de 13h. Il y a toujours quelqu’un qui parle français contrairement à certaines compagnies.
  • Au niveau du confort, les sièges sont pas trop mal – j’ai pu dormir presque tout le trajet même lors des petits vols. L’espace pour les jambes est correct, il ne faut pas faire non plus 2m…
  • Le contrôle est rapide à l’embarquement, aux frontières sur le territoire anglais, et il n’y a pas trop d’attente pour récupérer les bagages. C’est plutôt bien organisé !
  • Le gros avantage est aussi qu’ils n’ont presque jamais de retard, j’ai même eu sur plusieurs vols de l’avance.

Les points négatifs –

  • Le prix est assez élevé, de plus il faut rajouter un petit budget pour les bagages en soute. Il faut privilégier les vols durant la semaine car arrivé au vendredi et au week-end les prix s’envolent.
  • Je pense que tout le monde s’en doute, la nourriture n’est pas le point fort des Anglais, ça se confirme également dans les avions – c’est pas très bon. Les plats sont souvent les mêmes ce qui est bien dommage !

Note 8/10

Air France

La principale compagnie aérienne Française qui fait partie du groupe privatisé Air-France  – KLM. J’ai pris à plusieurs reprises la compagnie: pour aller en Inde ainsi que des vols en directions de la Bulgarie. Elle est la seconde compagnie d’Europe en termes de passagers.

Les points positifs +

  • Le programme de réduction pour les jeunes adultes (jusqu’à 25 ans), il est vraiment pas mal, les prix sont réduits de 20-30% en moyenne. Évidemment il faut être un peu flexible sur les heures et les jours.
  • De nombreux pays sont desservis, intéressant lorsque l’on habite en France – ce qui peut éviter des escales. J’ai pu avoir un vol direct pour New-Dehli.

Les points négatifs –

  • La grève est omniprésente depuis quelques semaines, cela perturbe d’un côté les voyageurs mais aussi KLM. Pour être sûre d’avoir mes vols j’ai préféré emprunter d’autres compagnies.
  • Le prix qui est élevé lorsque l’on est adulte, partir avec Air France a un coût, mais est ce que la qualité est là ? Tout dépend des avions, c’est plutôt de la chance dans ce cas là, avoir un avion récent ou ancien…
  • On en parle des 6h de retard cumulées entre l’aller et le retour. Lorsque l’on demande une compensation, ils nous donnent un avoir de 50euros par personnes, génial ! Surtout quand on rate son TGV à cause de leur retard.
  • Bon là, c’est ce qui m’est arrivé, la nourriture qui était périmée. Franchement sur mon plateau à part l’eau et les Kit-Kat, la date de péremption était dépassée, c’est honteux.
  • Un problème de diffusion des informations, rester bloquée plus de 3h dans un avion est inadmissible. Surtout quand les hôtesses et Stewarts ne peuvent pas répondre à nos questions: pourquoi on ne part pas? Un coup c’est un problème de carburant ensuite l’avion est trop lourd. Il faut savoir !

Note 3/10

IMG_4957

Easy-jet

Compagnie aérienne Britannique à bas prix « Low cost » qui a son siège à Luton. J’ai pris cette compagnie une fois pour un vol en direction de Londres.

Les points positifs +

  • Les prix qui sont plus que abordables, beaucoup de personnes peuvent voyager désormais à moindre coût. Évidemment il faut soit réserver longtemps à l’avance soit prendre un billet à la dernière minute (en espérant qu’il reste de la place).
  • De nombreuses villes sont maintenant desservies par la compagnie et de plus en plus chaque année. Ce qui montre que c’est bien une alternative aux grandes compagnies qui parfois proposent des tarifs exorbitants.

Les points négatifs –

  • Le confort c’est pas vraiment ça, si l’on a des soucis de dos ou quoique ce soit – c’est pas très bon. Après pour un vol de 1h-2h c’est tout à fait correct !
  • Le gros hic c’est sans doute le budget supplémentaire à prévoir pour tout ce qui est bagage soute – choix du siège – boisson nourriture..

Note 6/10 (qui n’est pas définitive, je ne peux pas me baser que sur un vol)

Iberia

 C’est la compagnie aérienne Espagnol de son nom complet Iberia Líneas Aéreas de España, son siège est à Madrid. J’ai pris cette compagnie lord d’un vol États-Unis – France.

Les points positifs +

  • Le prix est vraiment intéressant, ce n’est pas une compagnie exhaustive. On peut facilement prendre un vol long courrier pour pas grand chose.
  • Point positif la récupération des bagages est rapide, on ne perd pas son temps. Au moins on part rapidement de l’aéroport pour profiter.

Les points négatifs –

  • Concernant la nourriture c’est comme si vous alliez en Inde; un poulet curry ! SVP, arrêtez avec le poulet au curry dans l’avion. Il faut changer, tout le monde n’aime pas ça.
  • Les sièges sont durs et pas très larges, pour dormir lors de vol long courrier ce n’est pas possible.
  • Le contrôle trop long arrivé en Espagne que ce soit l’arrivée – le transit ou le départ  comparé à d’autres compagnies.
  • Il n’y a pas beaucoup de destinations prévues avec cette compagnie..

Note 4/10

IMG_1258

Emirates

La compagnie des Émirats Arabes Unis qui a son siège à Dubaï. C’est la compagnie la plus importante du Moyen-Orient. J’ai pu la prendre lors de mes vols en direction de la Thaïlande.

Les points positifs +

  • La classe éco est vraiment confortable, j’ai dormi comme un bébé sur tous mes vols. Lorsque l’on est dans l’A380, c’est génial les écrans sont super grands – on a beaucoup d’espace pour les jambes et les sièges sont vraiment moelleux.
  • Grande disponibilité du SAV et des Stewarts
  • Ils donnent vraiment beaucoup de boissons. On demande un Coca, on vous ramène 2 canettes. Et quand il n’y en a plus c’est du Pepsi et par deux encore. C’est limite illimité, attention à ceux qui ont une petite vessie 😉
  • La nourriture est plutôt bonne, après c’est pas non plus Bocuse
  • Il n’y pas de retard en principe, c’est super si l’on a une correspondance derrière, on ne stresse pas au moins.
  • Les prix sont intéressants que l’on s’y prenne à l’avance ou au dernier moment. De plus, le compte fidélité permet de gagner beaucoup de points en peu de vol. C’est cool ça, si on se retrouve avec un vol gratuit ?

Les points négatifs –

  • J’ai récupéré ma valise cassée, je n’étais pas la seule d’ailleurs..  (après c’est peut-être pas de leur faute mais de l’aéroport; je ne saurais jamais)

Note 9/10

United Airlines 

C’est l’une des compagnies aériennes des États-Unis, également l’une des plus importantes au monde avec sa grande flotte. Son siège se situe à Chicago. J’ai pris cette compagnie lors de mon premier voyage aux USA (aller / retour)

Les points positifs +

  • Le prix est intéressant, surtout lorsque l’on effectue des vols intérieurs aux Etats-Unis. On peut s’en sortir pour 100 euros aller / retour pour un Los Angeles – San Francisco.
  • Le personnel est sympathique et efficace que ce soit en temps normal pour les trajets ou en cas de problème. Mon voisin a convulsé en plein vol, un médecin est intervenu (bon c’était un passager médecin) et ils m’ont changé de place pour que je sois tranquille.
  • C’est pas trop mal niveau confort, ils nous distribuent des masques – couvertures – chaussettes. Pour les jambes, je trouve que l’espace est correct pour une classe éco.

Les points négatifs –

  • La nourriture c’est vraiment pas ça, limite – limite, toujours la même chose. Un poulet au curry ou du boeuf, il faudrait penser à changer la carte.
  • Le retard arrive assez souvent. Courir pour essayer de prendre sa correspondance, c’est pas cool.

Note 7/10

IMG_1167

Lufthansa

C’est la compagnie aérienne de l’Allemagne mais aussi la celle qui occupe la première place au niveau européen en termes de passagers transportés. Le siège est à Francfort. J’ai pu prendre cette compagnie lors de plusieurs voyages en direction de l’Allemagne ainsi que dans le reste de l’Europe.

Les points positifs +

  • Le prix est intéressant quand on regarde le rapport qualité / prix. On peut trouver des vols vraiment pas cher.
  • Le confort des sièges dans l’avion est top, c’est moelleux, on a pas trop mal aux fesses en sortant. L’espace est correct pour les jambes.

Les points négatifs –

  • La nourriture et les boissons dans l’avion c’est pas ça du tout. On dira que c’est le côté français qui ressort, on aime la bonne nourriture nous !
  • Pour ce qui est des divertissements dans l’avion – wifi – film – télévision – je trouve qu’ils ont du boulot à faire, il n’y a pas assez de choix.

Note 7/10

 

 

Publicités

Rencontre avec Firestood – photographe

Un jour j’ai rencontré Firestood.. tout cela grâce à ma copine Justine qui a fait un meet-up à Lyon avec plusieurs photographe. Elle m’a contacté sur instagram et  depuis Laurine ou Firestood est devenue une copine également. Je ne me lasserais jamais de voir le résultat des shooting qu’elle fait. Une jeune photographe qui gagne à être connue !

Peux-tu te présenter rapidement ?

              Sur instagram on me connaît sous le pseudo de @firestood mais dans la réalité, je suis Laulau ou Laurine, ça dépend des gens 🙈 J’ai 17 ans dans quelques semaines, je suis donc née en 2001 et je vis à Lyon depuis que je suis toute petite. J’y ai grandi, je n’ai jamais déménagé et j’adore cette ville, même si du coup, je ne peux pas vraiment la comparer à une autre en particulière 🤦🏼‍♀️ Je suis donc au lycée en 1eS et j’adore ça. Je suis passionnée de photo depuis toute petite, passion que je tiens de ma maman, mais que j’ai développée de moi-même depuis trois ans (surtout dans le portrait) et c’est maintenant moi qui enseigne quelques trucs à ma mère 😉

Est-ce que tu te rappelles de notre première rencontre ?

               Évidemment ! Quelle question… Je me souviens qu’il faisait grand soleil au début et que je t’avais reconnue dès le début 🔥 Et puis franchement, les militaires qui s’arrêtent pour nous prendre en photo en train de shooter, c’est pas ouf ?

Pourquoi as-tu commencé la photographie ? Ce que cela t’apporte et ce que tu aimes là-dedans ?

                  Alors je pense que la photo me vient principalement de ma maman, puisqu’elle prend des photos elle-même depuis que je suis toute petite de manière « normale » du style le quotidien, les balades etc et que déjà petite je m’amusais à piquer l’appareil pour prendre en photo tout et n’importe quoi (table, escargot, fleur, porte et j’en passe). J’ai toujours aimé ça en fait, je ne saurais l’expliquer plus clairement puisqu’une passion de toute façon n’a jamais vraiment de fondement : on aime ça, c’est tout ! En général ce qui me rend la plus heureuse c’est de rencontrer énormément de monde, de personnes tellement différentes les unes des autres que chaque discussion et chaque moment m’enrichit de plus en plus. Ce sont des idées et des manières de pensées tellement différentes que tu ne peux qu’apprécier y voir un renouvellement constant 🌟Ce que la photographie m’apporte le plus c’est donc principalement l’occasion de sortir, d’exprimer et d’exposer ma façon de voir le monde et surtout de rencontrer de nouvelles personnes qui souvent, deviennent des amis par la suite.

As-tu des projets pour l’avenir ?

        La réponse la plus évidente serait « Photographe, évidemment ! » mais contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, ce n’est pas du tout le cas ! Premièrement parce qu’il est très difficile d’en vivre de nos jours et que je ne pense pas pouvoir faire ça toute ma vie sans m’en lasser à un moment donné, et deuxièmement parce que je suis beaucoup plus axée sur les sciences, la recherche et la biologie pour me contenter de rester dans le domaine de l’art. Idéalement j’aimerais être chercheuse (en quoi, je ne sais pas encore) mais les études que j’ai prévues sont longues donc ça peut changer d’ici là ! En tous les cas, la photographie, je compte la garder en tant que passion puisque de toute manière, c’est 70% de mon temps actuel !

Sinon, comment as-tu trouvé ton nom « firestood »?

                 Je voulais quelque chose avec le mot « fire » à l’intérieur, tout simplement parce que j’adore ce mot. Sauf que je n’avais que 12 ou 13 ans et que mon vocabulaire anglais ne contenait que 25 mots tout au plus… Google traduction est alors devenu mon meilleur ami, et c’est lui-même qui m’a proposé « stood » (je n’ai à ce jour, toujours pas compris quel est le lien) et j’ai trouvé que firestood sonnait divinement bien. Littéralement, ça veut dire « le feu qui lutte ». Depuis, c’est mon troisième prénom

Je lui ai demandé de faire une petite sélection de ces plus beaux clichés:

796736764781692607

Je le dis et répète à nouveau : cette fille est pleine de talent, elle gagne à être connue! Réellement. Lorsque j’ai shooté avec elle, je me suis tout de suite senti à l’aise comme si on se connaissait depuis longtemps, c’est un vrai petit coeur cette fille. J’ai pu faire quelques shooting avec elle est j’espère en refaire car je passe toujours un super bon moment avec elle. Et puis on a organisé ensemble un concours pour faire gagner à deux personnes un shooting, c’était super. Je pense qu’à la rentrée, on en refera un pour les Lyonnais / Lyonnaise. On la retrouve sur son compte Instagram https://www.instagram.com/firestood/ et également sur son blog https://leblogdelaulau478137086.wordpress.com

 

 

DWYT, une marque française engagée

Je reprends mes articles sur les marques MADE IN FRANCE, aujourd’hui je vous présente DWYT. J’ai eu le plaisir récemment d’aller découvrir leur boutique de montres en bois françaises à Lyon : DWYT qui signifie Do Waste Your Time car comme me l’a répété Victor, responsable communication & marketing, nous sommes dans un monde où de plus en plus de personnes prennent le temps de vivre. Et je suis bien d’accord, arrêtons d’être trop pressés et profitons des bons moments que la vie nous offre, et quoi de mieux qu’une montre pour nous rappeler ça ?

Je suis d’accord, on a tous déjà des montres mais autant en avoir une qui sort de l’ordinaire: une montre en bois ça change et on ne voit pas tout le monde en porter ! Un avantage pour ceux qui ne veulent pas se retrouver avec la même montre que ses amis – des collègues – etc… Alors osez l’originalité et portez du DWYT, en avant pour découvrir cette jolie marque qui est prometteuse.

À savoir sur la marque: 

  • C’est une marque française qui n’utilise que du bois d’origine éco-responsable qui peut provenir d’Italie, du Canada, etc.
  • Chaque montre se retrouve avec plus de 200 possibilités de personnalisation avec ses bracelets interchangeables. Un jour bleu, un jour rose… au gré de vos envies, du temps, de votre look, changez de bracelet et on aura l’impression de découvrir une nouvelle montre.
  • En plus quoi de mieux que de mélanger le savoir faire français et suisse – comme on le sait ils sont plutôt forts dans l’horlogerie – ils ont décidé de prendre les mouvements ronda swiss parts.
  • Leur boutique à Lyon mais la marque est disponible dans 70 boutiques partenaires en France et bien sûr ils ont un site internet.

https://www.dwyt-watch.com

https://www.instagram.com/dwyt_watch/

Quelques photos de l’intérieur de la boutique à Lyon

IMG_0318IMG_0317IMG_0316

Ma montre pour la collaboration: 

  • Il faut savoir qu’elle pèse 23 grammes, elle est légère et il est possible d’avoir 280 façons de personnaliser ma montre. Elle a un diamètre de 38mm.
  • Concernant le bracelet que j’ai choisi, j’ai pris un bracelet rose signé par l’association «  cancer du sein parlons-en ! », une partie des bénéfices que fait DWYT par la vente de ces bracelets est reversée à cette association. Un geste fort !
  • Une fois sur le bras, la montre ne parait pas grosse – au contraire. On ne la sent pratiquement pas sur le poignet vu sa légèreté. Avec ce petit bracelet rose, c’est parfait pour nous les filles avec nos tenues d’été !

Et comme il faut que vous puissiez profiter de cette marque, je peux vous annoncer que j’ai un code promo pour vous : MARJORYDWYT avec ce code vous pourrez bénéficier d’un bracelet Nato offert d’une valeur de 29euros, il faut penser à le rajouter dans le panier et ensuite rentrer le code pour pouvoir le recevoir gratuitement. C’est bientôt la fête des pères alors ça pourrait être un beau cadeau. Même en dehors de cette fête, il faut se faire plaisir – faire plaisir aux autres.

IMG_0313

Petite photo de l’équipe DWYT au complet, lors de mon passage dans la boutique, j’ai été très bien accueillie –  ils sont très gentils – ils mettent à l’aise. Si vous avez la possibilité d’acheter la montre en magasin à Lyon vous verrez que l’endroit est chaleureux et qu’on s’y sent bien.  Et puis ça fait plaisir de découvrir une marque française qui prend soin de notre environnement et s’engage au côté d’associations pour lutter contre le cancer et faire avancer la recherche, il devrait y en avoir beaucoup plus.

Road trip dans les parcs naturels du Grand Ouest Américain

Mon voyage aux Etats-Unis en août 2017 est découpé en trois temps, tout d’abord une semaine en Californie – quelques jours dans les parcs naturels et 10 jours en Floride. Je commence d’abord par les parcs naturels car je pense que c’est ce qui a été le plus fatiguant à faire au niveau de l’endurance et de la chaleur, je ne conseille pas de le faire à la fin du séjour mais plus au début voir milieu de vos vacances – histoire qu’après vous puissiez vous détendre et ne pas rentrer fatigué de vos vacances.

Itinéraire parmi tant d’autres que nous avons suivis avec ma soeur et mes parents:

  • Zion National Park
  • Bryce Canyon National Park
  • Monument Valley Navajo Tribal Park
  • Arches National Park
  • Grand canyon National Park

💫 Astuce 💫 Pensez à acheter dans le premier parc le pass c’est plus économique (on a fait ça) et permet de faire une bonne partie des parcs sauf Monument Valley qui est géré par les Navajo.

  • Prix du pass = 80$ (valable 1 an pour un véhicule avec 4 adultes maximum)
  • Prix entrée Monument valley = 20$

Pensez à mettre dans sa valise ou à acheter sur place une gourde, dans les parcs il y a des fontaines d’eaux potables un peu partout, très pratique vu la chaleur qu’il fait.

 

Day 1,  Zion 

 

 

• Entrée sans pass : 30$ par véhicule

Pour rejoindre les parcs naturels nous avons dû prendre l’avion de San Francisco à Las Vegas où nous avons pris une voiture de location – Nissan Armada automatique, très confortable, beaucoup d’espace et possibilité de mettre 4 grosses valises + 2 valises cabines dans le coffre. À partir de là commence notre voyage sur les longues routes américaines…  C’est d’abord à Zion National Park que nous arrivons qui se situe à Springdale dans l’Utah, un des parcs où la végétation est très présente – beaucoup d’arbres, de plantes. Plusieurs chemins à plusieurs niveaux de difficultés pour aller voir les cascades, en effet il existe plusieurs palier de distance. Nous ne sommes allés qu’au second palier, d’ailleurs avec mon père – on a fini trempé, sous cette chaleur c’était très agréable.

 

 

 

Hotel : Best Western plus Bryce Canyon Grand hotel –  prix pour 4 personnes pour une nuit avec petit-déjeuner compris $279,95. Il y a peu d’hôtel à côté du parc, et nous voulions après la journée passée à Zion, être le plus proche de second parc – Bryce – prix un peu élevé.  Mais la chambre était très spacieuse, rien à dire sur la propreté de l’hôtel – nickel.

Restaurant :  On a mangé à Ruby’s Inn Cowboy’s Buffet & Steak Room situé juste à côté de l’hôtel, c’était bon pour le prix. Mais 1h d’attente pour pouvoir mangé, c’est un peu long.. il n’y avait que ce restaurant à coté et il pleuvait nous ne voulions pas être sous la pluie.

Day 2, Bryce  + Arches 

 

 

• Entrée sans pass : 30$ + 25$

On a décidé d’y aller le matin de bonne heure, résultat il ne faisait pas trop chaud et il n’y avait pas beaucoup d’affluence, parfait pour visiter et prendre son temps car faire des parcs naturels n’a rien de tout repos. J’avoue ne pas avoir été déçue, voir toutes ces formations géologiques produites par l’érosion, c’était beau. Je pense que c’est un parc à voir, il est en revanche très grand, et pour le visiter dans son intégralité il faut plusieurs jours… Après avoir visité ce parc nos parents sont partis visiter le parc des arches, avec Pauline nous étions fatiguées alors on a préféré rester à l’hôtel et profiter de la piscine.

 

 

 

Hotel : Hotel Moab Downtown – prix pour 4 personnes pour une nuit $170,40. Clairement on a profité toute l’après midi de la piscine de l’hôtel, c’était parfait – on a un peu bronzé. Dommage qu’à partir de 22h elle ferme et jusqu’à 10h du matin.. Y a même un jaccuzzi alors après avoir mangé (de bonne heure), on y a été tout les 4.

Restaurant : On a mangé au Moab Diner, dedans il y a tout ce qu’il y a de plus américain – faut pas y aller si on veut des pâtes. Le prix et le service était plus que correct. En revanche le matin on a prit le petit-déjeuner au Pancake Haus – c’était délicieux et très copieux, franchement je vous conseille d’aller là-bas prendre votre petit-déjeuner c’est une valeur sûre (à peu près $45 pour 4 personnes pour un petit déjeuner complet)

 

Day 3, Monument Valley + Sedona

 

 

• Entrée : 20$ par véhicule

Probablement le parc que j’ai préféré, j’ai eu l’impression de me retrouver dans un film, la beauté du paysage – l’immensité de chaque roche, j’en avais le souffle coupé. En plus à part la boutique et un petit restaurant à l’entrée du parc (il y a un parking pour les voitures aussi) il n’y a rien d’autre. Cela reste très naturel, rien n’a été touché, on peut aller visiter le parc à cheval – en jeep ou en voiture. Si nous avions eu plus de temps je pense que j’aurais voulu le faire à cheval mais peut-être une prochaine fois. Lorsque je regarde encore les photos, j’ai l’impression de rêver – de voir un film. D’ailleurs c’est le film « La chevauchée fantastique » avec John Wayne qui a contribué à rendre le site populaire.

 

 

Hotel : Arabella Hotel Sedona – prix pour 4 personnes pour une nuit avec petit déjeuner compris $147,81. Sûrement l’un de mes hôtels préférés du road trip, une piscine extérieure sublime, un bon petit déjeuner copieux et une chambre très jolie. Je pense qu’on aurait voulu plus en profiter avec ma soeur mais bon toute bonne chose à une fin 😉

Restaurant: Bon j’avoue que là on n’a pas géré… on sait qu’il faut manger de bonne heure et nous on a préféré traîner à l’hôtel du coup première fois du séjour que l’on se retrouve à Burger King. Après 21h à Sedona il est très compliqué voir quasiment impossible de manger sauf dans un fast food.

 

Day 4,  route 66 + coucher de soleil au Grand Canyon 

 

 

En Fonction de là où l’on se trouve dans le parc, la couleur que provoque le soleil sur la roche n’est pas la même, cela va d’un orange à un rouge sanguine.. on assiste à un vrai festival de couleur. Pour assister au coucher du soleil au Grand Canyon, il faut être sur place maximum 19h après c’est trop tard. Oui le soleil se couche tôt là bas, alors si vous voulez voir le sunset faut se bouger.  Du coup il faut manger de bonne heure à peu près 17h pour être à l’heure.

 

 

Hotel : Super 8 williams Grand Canyon – prix pour 4 personnes pour une nuit avec petit déjeuner compris $151,51. Il n’y avait plus d’hôtels près du Grand Canyon, on a dû se rabattre dans la ville de Williams où passe la route 66. On a été un peu déçu quant à la qualité de service: piscine hors d’usage, pas d’ascenseur (pratique pour toutes les valises à monter…), chambres très petites pour 4 et petit déjeuner très léger – il n’y avait pas grand chose. J’avoue que je n’ai même pas pris de photos de l’hôtel ni des chambres, tellement j’était déçu.

Restaurant : Le meilleur restaurant de tout mon voyage aux États-Unis s’appelle le Cruiser’s Route 66 Cafe !! J’y ai mangé les meilleurs ribs de toute ma vie, en plus les sodas sont à volonté. Pendant le repas, il y a un petit concert de country, ça met de l’ambiance

Day 5, Grand Canyon  

 

 

Entrée sans pass : 30$

Dernier jour dans les grands parcs, et nous avons fini par le Grand Canyon National Park. Impressionnant ? A peine, on vous dira 😉 N’allez pas sur la passerelle en verre (elle coûte cher et l’on est déçu probablement par la présence des autres touristes qui s’éternisent) mais je vous conseille d’aller au Hopi Point accessible par la marche après la descente de la navette – il ne faut pas avoir le vertige par contre car là c’est au bord de la roche que la plupart des clichés se font. C’est une vue à couper le souffle que l’on a découverte et niveau adrénaline on en prend un sacré coup.

Restaurant : Burger king, on était pressé – on devait retourner à Las Vegas pour prendre notre avion direction la Floride. Alors on a pas trop cherché, on a été dans la facilité et la rapidité.

 

Alors oui ce fut des journées qui n’ont pas été de tout repos, la route entre chaque parc était longue mais qu’est ce que j’ai pu en prendre plein les yeux. Il me reste de nombreux parcs à visiter mais j’ai été très heureuse de pouvoir faire ceux là. Si quelqu’un me recommande un ou plusieurs parcs à faire lors d’un prochain voyage – ça serait très sympa. En attendant j’espère que cela vous à plu, bisous.

Dans le repaire de Village Market

Il n’y a pas longtemps j’ai pu revoir Anaïs – community manager chez Village Market – qui est aussi une copine. Ce fut un réel plaisir de passer un peu de temps avec Sarah la responsable et Anaïs, j’ai pu en apprendre plus sur l’histoire de la boutique mais aussi sur son avenir et son développement. Tout d’abord, je souhaite vous faire part des réponses que j’ai pu obtenir avec la petite interview faite avec Anaïs. Et je vous annonce également que je commence une collaboration avec eux. C’est chouette tout ça surtout avec un code promo   » LOVEVM  » de – 15%  !

Salut Anaïs, peux-tu m’en dire plus sur le rôle que tu occupes chez Village Market et te présenter un peu ?

J’ai 22 ans, je suis actuellement étudiante en mode à Lyon et je suis community manager depuis quelques mois chez Village Market. J’ai choisi de rejoindre cette équipe car cela collait à mes études, je suis plutôt douée dans tout ce qui est développement et communication. De plus c’est une boutique que j’adore, où j’y achète de très belle pièce. Et puis par rapport à la proximité travail / maison, j’habite à deux pas ce qui est très pratique !

Comment est né Village Market ? D’où est venue cette idée ? 

Tout d’abord c’est la boutique appartenant à Camille Azoulay et qui est à son image. À l’origine son père avait une boutique à Genève de 500m carré qui s’appelait village, on pouvait y trouver des vêtements, du mobilier, etc … Ils ont décidé d’ouvrir des petits villages à Genève et à Saint-Tropez qui étaient moins cher et moins haute gamme. Ensuite c’est à Lyon qu’ils ont décidés de s’implanter avec Village Market, cette aventure à commencé il y a 16 ans maintenant, style concept qui se fait de plus en plus.

J’aimerais en savoir plus sur les marques que présente Village Market ? Et sur la future collection ? 

On travaille essentiellement avec trois marques, tout d’abord on a la marque Amenapih, d’ailleurs notre boutique a été élue meilleur point de vente de France. Ensuite, on a la marque Sundress qui est plus portée sur le hippie chic. Et puis pour la saison à venir, nous travaillerons toujours avec les mêmes marques, il y aura surtout des pompons – des motifs avec des fleurs et surtout beaucoup de couleurs.

instagram Anaïs https://www.instagram.com/anaisrigollet/

IMG_9358IMG_9238IMG_9355IMG_9231IMG_9356IMG_9236

Quand on rentre dans cette boutique, on ne peut que se sentir à l’aise, un univers se crée autour de nous. On est comme à la maison, on aime ! On ne nous balance pas des articles sur des portiques comme dans la plupart des boutiques mais ici la décoration est recherchée – chaque objet est choisis de façon minutieuse. Le petit canapé juste en face des cabines d’essayages, on adore aussi, comme ça les copines peuvent donner leur avis tout en étant assise.

Mais l’autre moment clé de mon passage chez Village Market c’est quand j’ai choisi la pièce que je pouvais prendre pour la collaboration. Franchement il y avait beaucoup de choses qui me plaisait, j’ai hésité avec une autre combinaison et un pantalon (mais il n’y avait plus de S dommage pour moi). Et puis j’ai décidé de prendre cette combinaison blanche.

IMG_9511IMG_9510IMG_9509IMG_9508IMG_9512

Je suis fan de dentelle alors forcement j’aime beaucoup le haut de cette combinaison, mais le dos à moitié dénudé à certains endroits est très chic avec ce petit bouton façon nacre. J’ai pris une taille S ce que je porte habituellement, de plus on pourrait rajouter un foulard pour accentuer la taille. Que ce soit avec des chaussures plates – façon basket mais pas trop non plus – ou avec des talons, cette combinaison est parfaite pour les prochaines sorties de cet été. Point positif les filles, ce n’est pas un tissu transparent, je confirme donc même si votre lingerie ne s’y prête pas, pas de panique on ne verra rien. Le seul hic, elle se froisse facilement mais on s’en fou 😉

Vous pouvez la retrouver sur le site internet de Village Market.  Et puis la prochaine fois je ferais un concours pour que l’une d’entre vous puisse remporter un vêtement de la boutique.

CODE PROMO pour profiter de -15 % sur l’ensemble du site internet avec  » LOVEVM  » 

img_9249.jpg

Merci beaucoup à Sarah – la responsable (en noir) et à Anaïs (en rouge) pour ce bon moment, merci encore pour la tenue qui est magnifique. Ne changez pas l’esprit de la boutique, et puis l’évènement était vraiment trop chouette. En résumé c’est une ambiance chaleureuse, amicale et cocooning que l’on trouve là-bas.

site web : http://villagemarket.fr

 

FAQ, et si l’on faisait plus connaissance ?

Je me suis dit que c’était une bonne idée que d’en apprendre plus sur moi. Pas en racontant une histoire, mais à travers des questions que l’on m’a posé que ce soit par des amis proches, des connaissances, des rencontres Instagram ou de la famille. Toutes ces personnes qui m’ont posés des questions, ont quelque chose de particulier et je pense que vous devriez vous aussi les découvrir, c’est pour cela que le lien de leur compte Instagram ou de leur blog est écrit. Bonne lecture les amis.

Comment as-tu eu l’idée de commencer un blog ?  Par Léa https://www.instagram.com/nebralea/

               J’ai développé ce point, légèrement dans ma description mais il est vrai sans trop d’explications. C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps, mais je n’avais jamais osé me lancer. Pourtant ce n’est pas non plus le truc le plus dingue que l’on puisse faire, mais j’avais une appréhension: que vont penser les personnes qui me connaissent ? J’avais cette « petite » peur d’être jugée et que l’on me dise que je suis la mode – je fais comme tout le monde. Et puis en y discutant un jour avec mes deux meilleures amies, j’ai sauté le pas. C’est grâce à elle que « Jo’ et son carnet » existe aujourd’hui, elles sont douées en persuasion. Et je ne regrette pas du tout d’avoir créé mon blog.

Quand as-tu commencé le monde Instagram ? Si il y a un monsieur dans ta vie, comment le vit-il ? Par Camille https://www.instagram.com/camilleandlove/

            Alors Instagram, je ne le cache à personne est mon réseau social préféré, même depuis ce nouvel algorithme j’apprécie toujours autant cette application que je dois ouvrir plusieurs fois par jours. Si mes souvenirs sont bons, je crois avoir commencé à utiliser Instagram en 2012 juste avant de partir en vacances d’été. Mais j’ai réellement commencé à utiliser l’application fin 2013, et depuis je ne l’ai pas quitté 😉  Plusieurs fois, l’on m’a demandé ce que j’avais fais pour avoir autant d’abonnés, c’est tout simple rien du tout, je pense honnêtement que mes photos ont été appréciés et j’en suis très heureuse. Et non, en ce moment il n’y a pas de monsieur dans ma vie 🙂

Comment concilies-tu vie de blogueuse et tes études / ton travail ? Par Mégane https://www.instagram.com/meganeandco/

        Pour petit rappel, je fais des études de droit en deuxième année de licence, effectivement beaucoup de personnes ont l’image de la fac où l’on ne fait pas grand chose. Sauf qu’en vérité ça ne se passe pas comme ça et se sont des études qui demande un temps de travail personnel très important. Le rythme est très dense et l’on peut être vite dépassé si l’on a pas une bonne organisation ou méthode de travail. Pour le moment je pense gérer ça plutôt bien, je ne poste pas trop sur mon blog mais je reçois de plus en plus de demande de partenariat – de mail pour faire des casting (non je ne plaisante pas ahah), et le développement du blog prend du temps… J’essaie de passer environs 4 à 5 heures par semaines sur mon blog pour travailler dessus, parfois plus quand je le peux.. parfois moins.

Que signifie le voyage pour toi ? As-tu un voyage de rêve ? Par Léa https://www.instagram.com/lescouleursdunevie/

            Le  voyage pour moi signifie plusieurs choses, d’abord il est synonyme de nouvelle culture, je pense qu’il est important de voir le monde différemment et à travers les yeux de personne que l’on ne connaît pas. Se rapprocher de population qui n’ont pas les mêmes besoins que nous et qui vivent dans des conditions si simple, lors de mon voyage au Laos en janvier dernier j’ai perçue encore autrement le mot voyage. Et le voyage est pour moi, une liberté c’est une chose que j’aime, me sentir libre – sans contrainte – sans chaîne…  Je n’en ai pas un sinon c’est pas drôle mais plusieurs, j’aimerais aller en Afrique du Sud – au Canada – au Pérou – en Russie – au Kenya et en Nouvelle-Zélande.

Ta réflexion par rapport au titre de ton blog ? Combien d’article écris-tu par mois ? Par Cécile http://blueandkawaii.blogspot.fr

          Au commencement du blog je m’étais dit que je publierais un article par mois et puis finalement je suis revenue sur mes propos. Aujourd’hui je compte en publier deux ou trois par mois, avec un article toujours sur le thème du voyage. Je n’ai pas envie d’en publier plus pour le moment car je souhaite écrire des articles de qualités, je souhaite que les personnes qui lisent mes articles, aient envie de revenir. Concernant le titre de mon blog, c’est tout simple: Jo’ pour le surnom que m’a donné une super copine. « et son carnet » car j’écris mes voyages dans un carnet, histoire de ne pas oublier même si mon carnet pour la Thaïlande je l’ai oublié dans l’avion. Je ne suis pas douée ahaha

Quel est le voyage qui t’a le plus marqué ? Par Justine https://www.instagram.com/petitejustine_/

          Chaque voyage, que j’ai fait, est unique mais il est vrai que deux ou trois voyages sortent du lot. D’abord mon voyage en 2015 aux États-Unis, j’y suis allée sans mes parents et sans ma soeur plusieurs semaines, j’y ai retrouvé mon parrain là-bas. Mais je suis littéralement tombé amoureuse de San Francisco, je voulais d’ailleurs écrire un article dessus.. Ce n’est ni une ville américaine ni une ville européenne, je l’ai trouvé unique. Et ensuite je dirais mon voyage en Inde avec Charlotte en 2017, première fois que je partais si loin avec une copine et dans un pays à la culture si différente de la nôtre.

Quels sont tes objectifs en tant que blogueuse ? Par Sarah https://sarahrbt.com

           Alors mes objectifs : être la plus connue – la plus jolie – la plus tout. Non je plaisante, rien de tout cela je ne cherche pas la notoriété, être une people. Je souhaite juste faire partager mon univers avec des personnes que je connais ou pas. Bien sur, quand je reçois des demandes de partenariat j’aime ça mais c’est surtout parce que je trouve que mon travail est reconnu. C’est un peu bizarre de dire cela mais bon… Je n’ai pas vraiment d’objectif en tant que blogueuse car la vie future que je souhaite avoir n’est pas dans ce monde, être juriste ou avocate ce n’est pas pareil 😉 Mais ce que je dirais que c’est le mot partage, partager ce que l’on connaît – donner son avis et pouvoir faire avancer certaines choses, voilà ce que je souhaite faire en tant que blogueuse.

 

Évidemment j’attends d’avoir de nouvelles questions en commentaire pour refaire  une FAQ. Alors soyez tous imaginatif et posez moi ce que vous voulez, on peut bien rire 😉

 

Les splendeurs bavaroises et Autrichiennes

                  Départ de Lyon vers 7h du matin en voiture pour aller à Munich, c’est une Allemagne sous la neige que nous découvrons. Le paysage est très agréable à regarder en voiture, le temps passe plus vite. Je vous conseille si vous allez en hiver là-bas de bien vous couvrir car avoir -5 ou -10 chez eux c’est normal. Les habitants sont habitués, alors prenez des gants – des écharpes – des bonnets, tout ce que vous voulez pour vous couvrir. Nous avons logé chez nos cousins à Zorneding à 25 minutes en voiture de Munich.

Étape 1 – La Bavière

Le château de Neuschwanstein – pas facile à prononcer, il faut beaucoup s’entraîner. Il est à 1h30 / 2h de route de Munich en voiture, il est également possible de prendre un bus à partir de Munich mais, c’est à peu près 50 euros par aller – retour sans l’entrée pour le château. L’accès au château est interdit aux voitures du coup, il faut soit y aller à pied (40 min environ) soit payer pour prendre une calèche. Les tickets se prennent à l’entrée de la ville du château, arrivé au château on ne peut pas acheter de billet, il coûte 12 euros avec un audio-guide compris pour la visite qui dure 25 minutes et à l’intérieur il est interdit de prendre des photos.

Ce Château, c’est Louis II de Bavière qui l’a fait construire en 1869, après la mort du Roi, l’état Bavarois décida de ne pas poursuivre les plans d’extensions du château. Le château a un côté féerique de par son architecture extérieure avec ses tours mais aussi par son intérieur qui est fortement inspiré du moyen-âge et du personnage de Perceval que l’on retrouve plusieurs fois sur les murs. Mais surtout, il a été le modèle du château de la belle au bois dormant, en effet Walt Disney s’en est inspiré lors de la création du château de la princesse. Mais quand je le regarde il me fait plus penser à Poudlard dans Harry Potter. Et pour toi, il se rapproche plus de celui de Disney ou d’Harry Potter ?

C’est une région riche en château, rien qu’à côté de celui-là il y a le Château de Linderhof également construit à la demande de Louis II de Bavière. En direction de Salzbourg, il fit construire le Château de Herrenchiemsee qui restera inachevé.

 

Munich est la capitale de la Bavière mais, c’est surtout pour son club de football le FC Bayern Munich que la ville est connue pourtant, il ne manque de choses à découvrir dans cette ville ! De nombreux centres commerciaux et de boutiques de luxe (si l’on a les moyens bien sûr), forcément, on est passé avec ma soeur chez Abercrombie et Zara pour faire un peu de shopping. On a commencé les visites par la Marienplatz avec le Rathaus-Glockenspiel – c’est la mairie mais à 12h il y a un moment musical avec des automates. C’est aussi pour son architecture très recherchée et travaillée que nous sommes allées la voir. On est ensuite parties visiter l’église Saint-Pierre de Munich, de nature simple à l’intérieur – le style n’est pas très recherché, mais c’est sa tour qui nous a attirées car l’on peut y monter au sommet et ainsi voir la ville à 360° je vous jure que ça vaut le coup c’est très beau mais il ne faut pas avoir le vertige. Pour monter au sommet, le prix est de 3 euros pour un adulte – 2 euros si l’on a une carte étudiante et gratuit pour les enfants.

Après nous avons découvert le Englischer Garten qui est un des plus grand jardin paysager du monde, plus vaste que Central Park à New-York ou encore Hyde Park à Londres. Avec notre cousin Florian, on s’est bien amusé dans ce parc qui était tout enneigé mais glissant ! Grande surprise, j’ai vu des surfeurs – je répète bien « DES SURFEURS », oui à Munich le surf est possible. Et franchement vu la température extérieure je préfère ne pas imaginer la température de l’eau, en tout cas ce fut un beau spectacle de voir cela.

 

Tout au long du séjour j’ai pu découvrir des spécialités culinaires comme le  Leberkase qui est similaire au pain de viande pour ceux qui connaissent. Mais aussi les Knödels qui sont des boulettes de pomme de terre qui accompagnent généralement une viande, c’est plutôt spécial – moi je n’ai pas aimé contrairement à ma soeur. Est-ce que tu connais le Spezi ? Moi non plus, jusqu’à ce que mon cousin me dise de prendre cette boisson au restaurant, et en fait c’est une sorte de mixte entre le Coca & le Fanta, appelé aussi le Mezzo Mix . Mais c’est très bon, j’en ai même ramené deux bouteilles.

 

Étape 2 – Salzbourg

Après quelques jours passés en Allemagne direction l’Autriche, ce n’est pas loin de Munich, seulement à 1h30 de voiture. Il fait toujours aussi froid même plus, en pleine journée il fait jusqu’à -7 degré mais ce n’est qu’un détail. Nous avons logé au Star Inn Hotel Salzburg Zentrum, by Comfort. Hôtel propre et sans bruit avec comme avantage principal d’être à seulement 10 minutes à pied du centre.

Mozart est né dans cette ville, et depuis il est omniprésent entre sa maison devenue un musée, les cafés – restaurants à son nom et les nombreuses échoppes où l’on peut acheter du chocolat Mozart & autres babioles. Nous avons donc visité sa maison natale pendant 40 min et les photos étaient interdites à l’intérieur, je n’ai donc que la façade (c’est déjà çà). En effet, il y a beaucoup d’endroits où il est possible d’écouter les compositions de Mozart, d’ailleurs plusieurs restaurants proposent des dîners musicaux.

On a pris un pass 24h qui permet de visiter pratiquement la totalité des musées dans Salzbourg pour 25 euros par personne. On a vite rentabilisé la carte car après la maison de Mozart, nous sommes allées voir le Musée de Salzbourg qui est le musée d’histoire artistique et culturelle de la ville. Ensuite, direction le DomQuartier Salzburg qui est sur trois étages et les audio guides sont fournis (toujours avec pass) – je pense qu’il vaut mieux le visiter le matin car après il y a un peu plus de monde et c’est sans doute le lieu culturel qui prend le plus de temps à découvrir.  Nous avons également visité plusieurs églises et cathédrales dont la plus belle et imposante se trouve être la Saint Peter’s Abbey. De plus, j’ai été faire les catacombes (c’était compris dans le pass, sinon 2,50 euros) et c’était nul franchement je conseille tout sauf cela, ça ne vaut pas le détour, on ne voit rien!

 

C’est une ville d’origine médiévale, où l’on trouve sur la montagne la forteresse de Hohensalzburg avec l’un des plus grands châteaux médiévaux que l’on peut trouver en Europe. Le début de la construction a eu lieu en 1077 et se poursuivi jusqu’au 17ème siècle avec de nombreux agrandissements & renforcements. Le château fut utilisé comme caserne et comme prison mais il est devenu comme le reste de la forteresse une attraction touristique à partir de 1892. Pour accéder à la forteresse il suffit d’emprunter le funiculaire (compris dans le pass) dans Salzbourg, une fois là-haut un magnifique point de vue s’offre devant nous ! Nous pouvons contempler la ville dans son ensemble malgré un temps couvert et nuageux, nous avons pu constater que Salzbourg est bien une ville de toute beauté. À l’intérieur il est possible de visiter le chemin de ronde et la salle de torture – on y voit pleins d’instruments plus bizarres les uns que les autres, et, de voir une évolution de la forteresse au fil des siècles dans le musée.

 

 J’espère que vous aimez vous coucher de bonne heure, car là-bas les musées ferment à 17 h – les boutiques à 18 h. Ils mangent de bonne heure et nous non…Cela a été compliqué pour trouver des restaurants le soir mais à chaque fois nous avons trouvé quelque chose qui nous plaisait. Ce n’est pas une ville pour faire la fête mais une ville pour remplir sa tête (ahaha petite rime)

Évidemment à Salzbourg, à Munich et dans le reste de la Bavière, il reste de nombreux châteaux – musées et autres lieux à visiter que l’on n’a pas pu faire.. Mais je ne saurais que recommander de partir là-bas: pour ceux qui aiment la bière – pour ceux qui aiment les digestifs – pour ceux qui aiment le foot – pour ceux qui aiment les châteaux et pour tous ceux qui veulent tout simplement voyager et découvrir des régions qui, à mon goût, sont un peu délaissées au profit de grandes destinations.

 

(Le blog d’une copine : https://sarahrbt.com )