S’habiller au printemps

Article différent des précédents, aujourd’hui je parle mode ou plutôt les photos vont parler mode, je joins également les comptes instagram & blog des photographes et de la personne présente sur une série de photo. C’est donc une petite sélection de plusieurs tenues pour ce printemps. Première série de photo sous un beau ciel bleu à Lyon.

J’ai eu le plaisir d’être prise en photo par Anna, future étudiante en mode & design. Ce jour là le temps était plutôt doux, j’ai donc fais sortir de mon armoire une combi-short noir. Ne sachant pas si il allait faire frais en début de soirée, j’ai décidé de mettre un pull rouge assez large. Le tout avec un beau trench noir souple et très long.

Photos prises par Anna Hendier https://www.instagram.com/annahendier/

IMG_8127Processed with VSCO with g6 presetIMG_8130

 

Deuxième look devant la fontaine des jacobins à Lyon sous une journée ensoleillée mais fraîche. La photographe a eu beaucoup de courage, j’ai eu du mal à me concentrer et nous avons été souvent dérangé par les gens se trouvant sur la place, ils voulaient se faire prendre en photo…

Au départ je voulais mettre cette robe sans le t-shirt mais je me suis dit qu’il ne faisait pas encore assez chaud pour ça. Je n’avais plus de collant basique ce jour-là chez moi j’ai donc mis un collant plus détaillé style fantaisie. Toujours accompagné d’une veste, ici mon perfecto noir et en dessous d’une gilet.

Photos prises par Justine Pablot

SnapseedIMG_8242IMG_8239IMG_8241

 

En plus de vous proposez des look que j’ai pu porter j’ai décidé de vous faire découvrir une jeune femme géniale ! Justine qui vit à Lyon, photographe amateur et dont je vous fais découvrir le style aujourd’hui.

Elle a allié à la fois style rétro & chic. Une salopette bien choisie que l’on pourrait mettre le week-end pour la détente se retrouve être le coeur de cette tenue, la ceinture rajoute une touche de féminité et d’élégance. Le tout orné par un trench beige.

Vous pouvez la retrouver sur son blog ainsi que sur instagram https://www.instagram.com/justine_pablot/  &  https://justinepablot.wordpress.com

Photo prise par Marjory Galard

Ju 4ju 3ju 1ju 2

 

Cette fois-ci c’est encore Justine qui était ma photographe, je trouve qu’elle a beaucoup de talent. Ce dernier look de cet article, ce jour là il faisait meilleur à Lyon alors j’ai décidé de mettre un pantalon trois quarts style jogging certains diront ! J’y ai associé un t-shirt sans manche disposant d’un petit un col avec un perfecto noir. Je pense que cette tenue peut aller aussi bien avec des bottines un peu glam rock que des baskets.

Photo prise par Justine Pablot

IMG_8592IMG_8593IMG_8590Majory 5IMG_2756

 

Publicités

FAQ, et si l’on faisait plus connaissance ?

Je me suis dit que c’était une bonne idée que d’en apprendre plus sur moi. Pas en racontant une histoire, mais à travers des questions que l’on m’a posé que ce soit par des amis proches, des connaissances, des rencontres Instagram ou de la famille. Toutes ces personnes qui m’ont posés des questions, ont quelque chose de particulier et je pense que vous devriez vous aussi les découvrir, c’est pour cela que le lien de leur compte Instagram ou de leur blog est écrit. Bonne lecture les amis.

Comment as-tu eu l’idée de commencer un blog ?  Par Léa https://www.instagram.com/nebralea/

               J’ai développé ce point, légèrement dans ma description mais il est vrai sans trop d’explications. C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps, mais je n’avais jamais osé me lancer. Pourtant ce n’est pas non plus le truc le plus dingue que l’on puisse faire, mais j’avais une appréhension: que vont penser les personnes qui me connaissent ? J’avais cette « petite » peur d’être jugée et que l’on me dise que je suis la mode – je fais comme tout le monde. Et puis en y discutant un jour avec mes deux meilleures amies, j’ai sauté le pas. C’est grâce à elle que « Jo’ et son carnet » existe aujourd’hui, elles sont douées en persuasion. Et je ne regrette pas du tout d’avoir créé mon blog.

Quand as-tu commencé le monde Instagram ? Si il y a un monsieur dans ta vie, comment le vit-il ? Par Camille https://www.instagram.com/camilleandlove/

            Alors Instagram, je ne le cache à personne est mon réseau social préféré, même depuis ce nouvel algorithme j’apprécie toujours autant cette application que je dois ouvrir plusieurs fois par jours. Si mes souvenirs sont bons, je crois avoir commencé à utiliser Instagram en 2012 juste avant de partir en vacances d’été. Mais j’ai réellement commencé à utiliser l’application fin 2013, et depuis je ne l’ai pas quitté 😉  Plusieurs fois, l’on m’a demandé ce que j’avais fais pour avoir autant d’abonnés, c’est tout simple rien du tout, je pense honnêtement que mes photos ont été appréciés et j’en suis très heureuse. Et non, en ce moment il n’y a pas de monsieur dans ma vie 🙂

Comment concilies-tu vie de blogueuse et tes études / ton travail ? Par Mégane https://www.instagram.com/meganeandco/

        Pour petit rappel, je fais des études de droit en deuxième année de licence, effectivement beaucoup de personnes ont l’image de la fac où l’on ne fait pas grand chose. Sauf qu’en vérité ça ne se passe pas comme ça et se sont des études qui demande un temps de travail personnel très important. Le rythme est très dense et l’on peut être vite dépassé si l’on a pas une bonne organisation ou méthode de travail. Pour le moment je pense gérer ça plutôt bien, je ne poste pas trop sur mon blog mais je reçois de plus en plus de demande de partenariat – de mail pour faire des casting (non je ne plaisante pas ahah), et le développement du blog prend du temps… J’essaie de passer environs 4 à 5 heures par semaines sur mon blog pour travailler dessus, parfois plus quand je le peux.. parfois moins.

Que signifie le voyage pour toi ? As-tu un voyage de rêve ? Par Léa https://www.instagram.com/lescouleursdunevie/

            Le  voyage pour moi signifie plusieurs choses, d’abord il est synonyme de nouvelle culture, je pense qu’il est important de voir le monde différemment et à travers les yeux de personne que l’on ne connaît pas. Se rapprocher de population qui n’ont pas les mêmes besoins que nous et qui vivent dans des conditions si simple, lors de mon voyage au Laos en janvier dernier j’ai perçue encore autrement le mot voyage. Et le voyage est pour moi, une liberté c’est une chose que j’aime, me sentir libre – sans contrainte – sans chaîne…  Je n’en ai pas un sinon c’est pas drôle mais plusieurs, j’aimerais aller en Afrique du Sud – au Canada – au Pérou – en Russie – au Kenya et en Nouvelle-Zélande.

Ta réflexion par rapport au titre de ton blog ? Combien d’article écris-tu par mois ? Par Cécile http://blueandkawaii.blogspot.fr

          Au commencement du blog je m’étais dit que je publierais un article par mois et puis finalement je suis revenue sur mes propos. Aujourd’hui je compte en publier deux ou trois par mois, avec un article toujours sur le thème du voyage. Je n’ai pas envie d’en publier plus pour le moment car je souhaite écrire des articles de qualités, je souhaite que les personnes qui lisent mes articles, aient envie de revenir. Concernant le titre de mon blog, c’est tout simple: Jo’ pour le surnom que m’a donné une super copine. « et son carnet » car j’écris mes voyages dans un carnet, histoire de ne pas oublier même si mon carnet pour la Thaïlande je l’ai oublié dans l’avion. Je ne suis pas douée ahaha

Quel est le voyage qui t’a le plus marqué ? Par Justine https://www.instagram.com/petitejustine_/

          Chaque voyage, que j’ai fait, est unique mais il est vrai que deux ou trois voyages sortent du lot. D’abord mon voyage en 2015 aux États-Unis, j’y suis allée sans mes parents et sans ma soeur plusieurs semaines, j’y ai retrouvé mon parrain là-bas. Mais je suis littéralement tombé amoureuse de San Francisco, je voulais d’ailleurs écrire un article dessus.. Ce n’est ni une ville américaine ni une ville européenne, je l’ai trouvé unique. Et ensuite je dirais mon voyage en Inde avec Charlotte en 2017, première fois que je partais si loin avec une copine et dans un pays à la culture si différente de la nôtre.

Quels sont tes objectifs en tant que blogueuse ? Par Sarah https://sarahrbt.com

           Alors mes objectifs : être la plus connue – la plus jolie – la plus tout. Non je plaisante, rien de tout cela je ne cherche pas la notoriété, être une people. Je souhaite juste faire partager mon univers avec des personnes que je connais ou pas. Bien sur, quand je reçois des demandes de partenariat j’aime ça mais c’est surtout parce que je trouve que mon travail est reconnu. C’est un peu bizarre de dire cela mais bon… Je n’ai pas vraiment d’objectif en tant que blogueuse car la vie future que je souhaite avoir n’est pas dans ce monde, être juriste ou avocate ce n’est pas pareil 😉 Mais ce que je dirais que c’est le mot partage, partager ce que l’on connaît – donner son avis et pouvoir faire avancer certaines choses, voilà ce que je souhaite faire en tant que blogueuse.

 

Évidemment j’attends d’avoir de nouvelles questions en commentaire pour refaire  une FAQ. Alors soyez tous imaginatif et posez moi ce que vous voulez, on peut bien rire 😉

 

Les splendeurs bavaroises et Autrichiennes

                  Départ de Lyon vers 7h du matin en voiture pour aller à Munich, c’est une Allemagne sous la neige que nous découvrons. Le paysage est très agréable à regarder en voiture, le temps passe plus vite. Je vous conseille si vous allez en hiver là-bas de bien vous couvrir car avoir -5 ou -10 chez eux c’est normal. Les habitants sont habitués, alors prenez des gants – des écharpes – des bonnets, tout ce que vous voulez pour vous couvrir. Nous avons logé chez nos cousins à Zorneding à 25 minutes en voiture de Munich.

Étape 1 – La Bavière

Le château de Neuschwanstein – pas facile à prononcer, il faut beaucoup s’entraîner. Il est à 1h30 / 2h de route de Munich en voiture, il est également possible de prendre un bus à partir de Munich mais, c’est à peu près 50 euros par aller – retour sans l’entrée pour le château. L’accès au château est interdit aux voitures du coup, il faut soit y aller à pied (40 min environ) soit payer pour prendre une calèche. Les tickets se prennent à l’entrée de la ville du château, arrivé au château on ne peut pas acheter de billet, il coûte 12 euros avec un audio-guide compris pour la visite qui dure 25 minutes et à l’intérieur il est interdit de prendre des photos.

Ce Château, c’est Louis II de Bavière qui l’a fait construire en 1869, après la mort du Roi, l’état Bavarois décida de ne pas poursuivre les plans d’extensions du château. Le château a un côté féerique de par son architecture extérieure avec ses tours mais aussi par son intérieur qui est fortement inspiré du moyen-âge et du personnage de Perceval que l’on retrouve plusieurs fois sur les murs. Mais surtout, il a été le modèle du château de la belle au bois dormant, en effet Walt Disney s’en est inspiré lors de la création du château de la princesse. Mais quand je le regarde il me fait plus penser à Poudlard dans Harry Potter. Et pour toi, il se rapproche plus de celui de Disney ou d’Harry Potter ?

C’est une région riche en château, rien qu’à côté de celui-là il y a le Château de Linderhof également construit à la demande de Louis II de Bavière. En direction de Salzbourg, il fit construire le Château de Herrenchiemsee qui restera inachevé.

 

Munich est la capitale de la Bavière mais, c’est surtout pour son club de football le FC Bayern Munich que la ville est connue pourtant, il ne manque de choses à découvrir dans cette ville ! De nombreux centres commerciaux et de boutiques de luxe (si l’on a les moyens bien sûr), forcément, on est passé avec ma soeur chez Abercrombie et Zara pour faire un peu de shopping. On a commencé les visites par la Marienplatz avec le Rathaus-Glockenspiel – c’est la mairie mais à 12h il y a un moment musical avec des automates. C’est aussi pour son architecture très recherchée et travaillée que nous sommes allées la voir. On est ensuite parties visiter l’église Saint-Pierre de Munich, de nature simple à l’intérieur – le style n’est pas très recherché, mais c’est sa tour qui nous a attirées car l’on peut y monter au sommet et ainsi voir la ville à 360° je vous jure que ça vaut le coup c’est très beau mais il ne faut pas avoir le vertige. Pour monter au sommet, le prix est de 3 euros pour un adulte – 2 euros si l’on a une carte étudiante et gratuit pour les enfants.

Après nous avons découvert le Englischer Garten qui est un des plus grand jardin paysager du monde, plus vaste que Central Park à New-York ou encore Hyde Park à Londres. Avec notre cousin Florian, on s’est bien amusé dans ce parc qui était tout enneigé mais glissant ! Grande surprise, j’ai vu des surfeurs – je répète bien « DES SURFEURS », oui à Munich le surf est possible. Et franchement vu la température extérieure je préfère ne pas imaginer la température de l’eau, en tout cas ce fut un beau spectacle de voir cela.

 

Tout au long du séjour j’ai pu découvrir des spécialités culinaires comme le  Leberkase qui est similaire au pain de viande pour ceux qui connaissent. Mais aussi les Knödels qui sont des boulettes de pomme de terre qui accompagnent généralement une viande, c’est plutôt spécial – moi je n’ai pas aimé contrairement à ma soeur. Est-ce que tu connais le Spezi ? Moi non plus, jusqu’à ce que mon cousin me dise de prendre cette boisson au restaurant, et en fait c’est une sorte de mixte entre le Coca & le Fanta, appelé aussi le Mezzo Mix . Mais c’est très bon, j’en ai même ramené deux bouteilles.

 

Étape 2 – Salzbourg

Après quelques jours passés en Allemagne direction l’Autriche, ce n’est pas loin de Munich, seulement à 1h30 de voiture. Il fait toujours aussi froid même plus, en pleine journée il fait jusqu’à -7 degré mais ce n’est qu’un détail. Nous avons logé au Star Inn Hotel Salzburg Zentrum, by Comfort. Hôtel propre et sans bruit avec comme avantage principal d’être à seulement 10 minutes à pied du centre.

Mozart est né dans cette ville, et depuis il est omniprésent entre sa maison devenue un musée, les cafés – restaurants à son nom et les nombreuses échoppes où l’on peut acheter du chocolat Mozart & autres babioles. Nous avons donc visité sa maison natale pendant 40 min et les photos étaient interdites à l’intérieur, je n’ai donc que la façade (c’est déjà çà). En effet, il y a beaucoup d’endroits où il est possible d’écouter les compositions de Mozart, d’ailleurs plusieurs restaurants proposent des dîners musicaux.

On a pris un pass 24h qui permet de visiter pratiquement la totalité des musées dans Salzbourg pour 25 euros par personne. On a vite rentabilisé la carte car après la maison de Mozart, nous sommes allées voir le Musée de Salzbourg qui est le musée d’histoire artistique et culturelle de la ville. Ensuite, direction le DomQuartier Salzburg qui est sur trois étages et les audio guides sont fournis (toujours avec pass) – je pense qu’il vaut mieux le visiter le matin car après il y a un peu plus de monde et c’est sans doute le lieu culturel qui prend le plus de temps à découvrir.  Nous avons également visité plusieurs églises et cathédrales dont la plus belle et imposante se trouve être la Saint Peter’s Abbey. De plus, j’ai été faire les catacombes (c’était compris dans le pass, sinon 2,50 euros) et c’était nul franchement je conseille tout sauf cela, ça ne vaut pas le détour, on ne voit rien!

 

C’est une ville d’origine médiévale, où l’on trouve sur la montagne la forteresse de Hohensalzburg avec l’un des plus grands châteaux médiévaux que l’on peut trouver en Europe. Le début de la construction a eu lieu en 1077 et se poursuivi jusqu’au 17ème siècle avec de nombreux agrandissements & renforcements. Le château fut utilisé comme caserne et comme prison mais il est devenu comme le reste de la forteresse une attraction touristique à partir de 1892. Pour accéder à la forteresse il suffit d’emprunter le funiculaire (compris dans le pass) dans Salzbourg, une fois là-haut un magnifique point de vue s’offre devant nous ! Nous pouvons contempler la ville dans son ensemble malgré un temps couvert et nuageux, nous avons pu constater que Salzbourg est bien une ville de toute beauté. À l’intérieur il est possible de visiter le chemin de ronde et la salle de torture – on y voit pleins d’instruments plus bizarres les uns que les autres, et, de voir une évolution de la forteresse au fil des siècles dans le musée.

 

 J’espère que vous aimez vous coucher de bonne heure, car là-bas les musées ferment à 17 h – les boutiques à 18 h. Ils mangent de bonne heure et nous non…Cela a été compliqué pour trouver des restaurants le soir mais à chaque fois nous avons trouvé quelque chose qui nous plaisait. Ce n’est pas une ville pour faire la fête mais une ville pour remplir sa tête (ahaha petite rime)

Évidemment à Salzbourg, à Munich et dans le reste de la Bavière, il reste de nombreux châteaux – musées et autres lieux à visiter que l’on n’a pas pu faire.. Mais je ne saurais que recommander de partir là-bas: pour ceux qui aiment la bière – pour ceux qui aiment les digestifs – pour ceux qui aiment le foot – pour ceux qui aiment les châteaux et pour tous ceux qui veulent tout simplement voyager et découvrir des régions qui, à mon goût, sont un peu délaissées au profit de grandes destinations.

 

(Le blog d’une copine : https://sarahrbt.com )

Bienvenue à Kanchanaburi

Je ne parlerais pas de la ville mais du Safari Park Open Zoo ainsi que du parc national d’Erawan. Mathilde, Marine, Charlotte et moi sommes parties de bonne heure de Bangkok au environ de 8h du matin et nous sommes arrivées vers 11h. En arrivant sur place, chacune d’entre nous était au ange, nous allons voir des tigres – des lions et des girafes et pleins d’autres animaux ! Le parc animalier  propose diffèrent prix et nous avons choisi le Big Cat Safari Expérience à 75 euros environ.

Capture d_écran 2018-02-03 à 18.26.19

Dans un premier temps, nous avons pris un tout petit bus pour aller faire un safari et nourrir les animaux. Évidement ces derniers sont sauvages, nous ne pouvons donc leur donner à manger qu’à travers les fenêtres du bus. J’ai trouvé ça merveilleux à faire et le moment le plus magique fut quand nous avons donnés à manger aux girafes. Elles sont magnifiques, c’était très drôle de les voir passer leurs têtes dans le bus pour aller chercher la nourriture. Et puis elles étaient très douces, on en a eu pas peur sauf peut-être un peu Charlotte. En tout cas, Marine était même collée contre plusieurs girafes c’était très drôle, elle c’est fait pleins de copines.

Après cette expérience, en route pour aller voir les bébés tigres et lions. Je tiens à apporter quelques précisions, le personnel présent sur place est là pour surveiller nos gestes et nous donner des mesures de sécurité, ils sont également là pour veiller sur les animaux et en prendre soin. Il est également possible d’être volontaire dans le parc et de pouvoir s’occuper pendant plusieurs semaines des animaux.  Nous avons eu la chance de voir de près et de toucher d’adorables bébés tigres, au moment de rentrer dans l’enclos la jeune volontaire nous donnes les consignes de sécurité à respecter. Pour nous protéger des griffes des bébés nous avions des couvertures sur nous. Ils étaient vraiment très mignons et joueurs.

Quand ce fut l’heure du déjeuner (pas pour nous), nous avons eu la chance de pouvoir donner le biberon au (grand) bébé lion et à manger aux bébés tigres. Toujours avant d’aller les voir nous avons reçus des consignes de sécurité afin de ne pas perturber les animaux. Pour ma part ce que j’ai préféré c’est être avec le petit lion, c’était vraiment trop chou la façon dont il buvait son biberon, par contre qu’est ce qu’il était lourd ! Les petits moments passés avec les bébés tigres étaient top aussi, ils étaient très en formes et joueurs. Alors dès que nous n’avions plus rien à leur donner que ce soit en viande ou biberon, ils bougeaient ou venaient sur nous.. Quelques surprises à la fin avec des trous dans les vêtements ou des petites griffures. Mais le moment passé là-bas était si magique que ça nous était égal.

Après ce magnifique moment passé dans ce parc, on a repris la route pour aller découvrir le parc naturel d’Erawan où l’on trouve de très belles cascades.  L’entrée du parc est de 300 baths. Malheureusement nous sommes arrivées un peu tard et nous n’avons pu monter qu’à la troisième cascades. Mais je ne suis pas du tout déçue, l’eau était claire et pleins de petits poissons s’y trouvaient qui venaient nous chatouiller les pieds. Bien sur la température du l’eau n’est pas celle que l’on trouve près des îles.. J’y suis rentrée dans cette eau froide j’ai même des preuves, je vous jure ! Moi, qui me douche avec de l’eau quasi brûlante, je suis rentrée dans une eau avoisinant les 18 degrés et encore je me trouve bien gentille. Pas de chance je n’avais pas de thermomètre. Enfin tout ça pour dire que nous avons passés toutes les quatre, une très bonne journée et se baigner en fin d’après midi nous a fait le plus grand bien.

 

Je tiens à dire que nous sommes contre la mal-traitance animale, ces tigres et lions ne sont pas drogués et n’ont subis aucune maltraitante physique (dents limées – griffes arrachés, etc…). Bien sur il existe encore de nombreux zoo – parc qui maltraitent les animaux pour un maximum de profit mais il faut savoir faire la différence. Le Safari Park Open Zoo s’occupe de sauver des animaux qui ont été blessés et qui ont été maltraités. 🙂

 

Attention, tout commentaire haineux – insultant sur notre expérience sera supprimé.

 

 

4 jours à Lisbonne

Mon séjour à Lisbonne à mal commencé mais le reste a été réellement bien… En arrivant mardi soir avec Pauline et Alexandra à l’hôtel que nous avions réservé l’Hotel Borges Chiado , nous avons eu la surprise de découvrir que les photos que l’on trouve sur internet, booking etc.. ne ressemblent en rien à ce que l’on a vu sur place. Une chambre sale, draps y compris, une salle de bain minuscule et nous avons trouvé une aiguille sur le sol. Après avoir obtenu le remboursement intégral, nous sommes allées à l’9 Hotel Mercy qui se situe dans le Chiado. L’hôtel cette fois-ci est propre et très classe, le personnel très sympa.

Day 1 

Le matin, petite promenade aux alentours du château Saint Georges qui offrent des points vues magnifiques sur la ville. Je ne pensais jamais en faire mais toutes les trois on a décidé de faire 1h de Toutouk ce qui nous a permis de visiter le quartier de l’Alfama dans son ensemble. (Pour une heure nous avons payé 50 euros pour 3 personnes). Le midi, on s’est arrêté dans un petit restaurant où l’on a pris un plat simple qui était bon et copieux. Petit rappel, la plupart des restaurants (mais pas tous) rajoutent le service en terrasse au moment de l’addition, c’était entre 3 et 4 euros pour nous 3.

           Après s’être promené dans le quartier du Chiado et fait un peu les boutiques, nous avons décidées de nous arrêter à la fameuse brasserie : A brasileira. Bon, toutes les 3,  on a surtout retenu la lenteur du serveur.. On n’est pas tombé dans un bon jour ^^ Après que l’on se soit reposé un peu à l’hôtel, nous sommes allées au Navegadoors c’est un bar, restaurant mais aussi lieu où se produits des petits groupes de musiques. Moment très agréable, les cocktails sont très bons et j’ai eu l’occasion de voir un lyonnais trop chou, bisous Adrien 😉

Mais le moment pour rentrer à l’hôtel n’était pas top, car certaines personnes venaient nous aborder pour vendre … Je ne fais pas de dessin, vous aurez compris, je pense. Ah et sinon on est passé devant l’hôtel de Cristiano Ronaldo, forcément.

 

 

 

Day 2 

Nous voulions aller à Belem sauf que le tram est tombé en panne et tous les bus étaient pleins après une heure on a décidé de remonter à pied vers notre quartier : Le Chiado où l’on a trouvé un excellent restaurant, le Palacio Chiado. Un plat savoureux et raffiné qui était à 12 euros. Je vous conseille daller là-bas, en plus c’est pas comme si on avait pas le choix, car ce restaurant est divisé en 5 restaurants à l’intérieur. L’on y trouve un restaurant japonais, un pour les spécialités portugaises…

          L’après-midi, j’ai voulu emmener Pauline et Alexandra voir le jardin botanique, mais il était fermé.. on pense qu’il était en travaux. Mais pas déçues, nous avons découvert des splendides maisons que l’on a bien évidement prises en photo. Sur le chemin nous avons visité une petite église et un couvent qui était mignon comme tout. Nous étions en marche pour redescendre vers le Chiado quand on a vu le funiculaire (un des trois que possède la ville).  Et on peut vous le dire, on a adoré ! Une fois en bas, on est reparti marcher vers le Bairro Alto, on a vu pleins de point de vue ainsi que des restaurants et beaucoup de rues typiques.

Le soir, on a rejoint mes parents pour manger dans un restaurant 100% portugais, c’était bon. Il se trouve dans le quartier du Bairro Alto mais je ne me souviens plus du nom, dommage… Mais si je le retrouve, je le mettrais et surtout si quelqu’un y va, il faut prendre la sangria.

 

 

 

Day 3

Cette fois-ci, pour de bon direction Belem. On a commencé la journée par le monastère de Jeronimos avant de pouvoir rentrer à l’intérieur nous avons fait une heure de queue. Une fois dedans, je découvre une architecture magnifique, c’est un monument de toute beauté que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur. On a été à pied depuis le monastère jusqu’à la tour de Belem, à peu près 20 min de marche mais arrivé là-bas près d’une heure et demie d’attente. Et une fois à l’intérieur, c’est la déception pour autant de temps à attendre, il n’y a rien à voir dedans. Au sommet de la tour, on a une vue imprenable sur la ville, si le temps est ensoleillé c’est parfait. Le prix pour ces deux monuments est de 12 euros au total mais si vous êtes étudiants cela vous fait 8 euros.

Évidement le pont du 25 avril mais je ne vais pas en parler, on ne l’a vu que de loin et puis il est trop semblable à celui de San Francisco.. Je n’aime pas ça hahah (LOVE SF)

         Le temps de sortir de Belem et rentrer vers le centre de Lisbonne, on a mangé qu’à 16h mais Le Time Out Market Lisboa est vraiment super et le choix de restaurant y est très varié. Il y en a pour tous les goûts.

Qui dit vendredi soir dit soirée. Nous sommes allées au Silk Club qui est également restaurant et bar. Mais à partir de 23h, il se transforme en club. La nourriture était vraiment bonne (heureusement vu le prix..)  Et après on a dansé jusqu’à 1h30 du mat parce que bon faut pas abuser..  mémé Marjory est trop fatigué après.

 

 

 

 

Day 4

Dernier jour sur Lisbonne et réveil difficile, j’ai besoin de beaucoup de sommeil.. J’ai laissé les filles dormir plus longtemps et j’ai rejoint mes parents. On a été faire le marché aux puces, c’était sympa. Il y avait de tout et de rien. A coté il y avait une église, Pauline voulait y aller et finalement j’y suis allée sans elle. C’est une petite journée car on prend l’avion dans la nuit…

        On a été à la Praca do comercio qui est une célèbre place de Lisbonne, elle se trouve à Baixa. A ce moment la place était en plein préparatifs pour le jour de l’an. Tout au bout de la place, une sorte d’escalier descend dans le Tage.. évidement on n’a pas résisté à prendre quelques clichés.

Direction ensuite le Mercado Campo de Ourique, c’est également un marché couvert où l’on peut manger mais je le trouve bien plus typique que le premier, celui-ci est authentique.  On a bien mangé et le poisson était excellent. Après cette petite journée on a voulu prendre le fameux tramway touristique le 28… mais a la place on a eu un mini bus qui avait du mal dans les cotes mais c’était drôle.

 

 

 

 

Concernant le transport nous avons pris l’avion avec Joon, issu de la compagnie Air France. On a pris les billets plutôt tard et nous avions besoin d’une valise en soute chacune donc le prix n’est pas le même. 297 euros par personne au départ de Paris Charles de Gaule, billet prit début novembre.

Résultat de ce petit séjour entres filles (et des moments avec les parents) qui est bien réussi même si on aurait préféré avoir meilleur temps. Merci au soleil de s’être souvent caché. Je ne pense pas vous avoir tout dit, il ne faut pas hésiter à m’envoyer un message si vous avez une question. Hop, un pays en plus sur la carte interactive 😉  Et bien sur je vous souhaite une très bonne année 2018 !

À la découverte de la marque Nicolas Delaunay

En cette période de fête, rien de mieux que de vous faire découvrir une marque de bijoux française et de vous faire profiter d’un code de promotion. Il y a quelques semaines, Adam l’un des fondateurs de la marque Nicolas Delaunay m’a contacté afin de mettre en place un partenariat. Après avoir consulté le site Internet, j’ai voulu en savoir plus et je lui ai donc posé plusieurs questions pour connaître un peu plus l’histoire et le futur de cette marque prometteuse, originaire de Saint-Chamond dans la Loire à 30 minutes de Lyon.

Qu’est ce qui vous a motivé à créer cette marque, à monter cette entreprise ? Avec deux amis d’enfance, Mathieu et Vincent (co-fondateurs de la marque), nous avons toujours eu la volonté de travailler ensemble afin de proposer des accessoires de mode français.

Pourquoi avoir préféré une fabrication totalement made in France ? Parce que nous avons tout ce qu’il faut à disposition ici ! D’abord nous tenons à proposer des produits de qualité et pour cela nous pensons qu’il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble sur des étapes cruciales de la fabrication. Pour les cordes par exemples, nous voulions une matière première solide et résistante à l’épreuve du temps pour assurer à nos bracelets la meilleure durabilité. Pour se faire nous travaillons avec une entreprise spécialisée basée dans notre natale à Saint-Chamond.

Quel est votre meilleur souvenir depuis la création de la marque ? Un projet futur peut-etre ? La première vente bien-sur ! quand on a travaillé pendant des semaines, conception, design des bracelets, échanges avec les fournisseurs, photo etc, on était vraiment heureux de pouvoir l’envoyer à nos premiers clients et recevoir leurs impressions. On travaille actuellement sur le développement de nouveaux produits, on a plein d’idées notamment sur le cuir et de nouveaux modèles et plein de belles choses à venir. On en dit pas plus ! 😉

24725998_1643033482384538_1387280525_o

(Sur la photo vous pouvez voir le modèle Le petit français)

Après avoir reçu la petite interview d’Adam, j’ai eu le plaisir de recevoir mon colis avec trois produits et maintenant c’est à moi de faire partager mon avis sur les bracelets que j’ai reçu. Dans un premier temps j’ai été touché par les petits bonbons glissés à l’intérieur du colis, ce côté gourmand était vraiment top !

J’ai eu dans ce colis: un bracelet banquise or rose 18k, un bracelet le petit français et un bracelet Valentine or rose 18k. Les produits utilisés pour la fabrication des bijoux correspond à l’attente d’une véritable qualité, la corde est vraiment résistante et l’aspect du bracelet est agréable à regarder. De plus, la taille choisit correspond parfaitement à mon poignet, ayant un petit poignet j’ai pris une taille 15-16 cm, lors de la sélection du produit on peut choisir notre taille. Je trouve que cela permet de ne pas avoir de mauvaise surprise lors de la réception du colis et de ne pas se retrouver avec un bracelet trop grand. Également, le prix proposé par la marque est plus que abordable, preuve que le made in France et prix choupinet est possible

Vous pouvez dès à présent vous rendre sur le site et bénéficier de mon code de promotion: MARJORY10 qui vous permettez d’avoir 10% de réduction lors de vos achats. N’hésitez pas à laisser un avis en commentaire, par rapport à l’article si vous avez besoin d’informations supplémentaires, si vous avez également effectué une commande. 🙂

lien du site de la marque : https://www.nicolasdelaunay.fr

 

 

Une première visite en Inde

Petit guide pratique avant le départ

              Le passeport est l’élément essentiel sans lequel tu ne peux pas voyager. Toujours prévoir une photocopie, on ne sait jamais et surtout vérifier que la date d’expiration à lieu au minimum 6 mois après le voyage. Je ne pourrais pas dire pourquoi mais c’est comme ça. Pour le visa, nous avons pris ce site pour faire le e-tourist visa qui coûte à peu près 50$. Pas de panique, pour le faire c’est jusqu’à 4 jours avant le départ mais quand même je conseille de prendre son temps pour le faire, le questionnaire est un peu long…  Ne pas oublier les vaccins, pour ma part je n’ai fait que l’hépatite A et la typhoïde ce qui est suffisant pour à séjour de 12 jours comme nous avons fait. (rajoute cela dans ton budget 90 euros à peu près). Si tu veux partir plus longtemps, pense à faire la rage – l’encéphalite japonaise et hépatite B.  Toujours prévoir une trousse à médicament – de secours très utile je l’assure. À bannir les robes courtes, les shorts court et les habits moulants, je le dis même avec un pantalon et un tee-shirt: quelqu’un te regarde petit(e) occidental(e) que tu es. Pour le transport aérien, nous sommes partis avec Air France (plus jamais pour un long courrier pour ma part) avec du retard à l’aller et au retour.. sinon c’est pas drôle ! Le seul point avantageux c’était le prix 418euros A/R surtout pour des billets que l’on avait pris 2 mois avant le départ. Et pour l’hôtel évidement en tant que grande fan, j’ai choisi Booking avec cet hotel qui était vraiment pas mal !

 

Une fois sur place, le choc culturel est vraiment là !  La chaleur y est étouffante et le soir cela ne s’arrange pas.. Oublié le ciel bleu en pleine ville et la propreté des rues. Je pensais aimer les touktouk, et finalement non ils sont présents nuit et jour. Pour dormir si il n’y a pas une bonne issolation, bon courage.  Mais la beauté des monuments et des paysages prend le dessus. Lors de chaque visite, nous avions plusieurs enfants et des adultes qui venaient nous demander « des selfies », on était un peu des stars là-bas. Dès le premier jour, nous avons débutés les visites avec monsieur moustache, le chauffeur qui nous emmenait d’un endroit à l’autre, très sympathique mais dont nous n’avons pas réussi à nous souvenir du nom. Après avoir passé quelques jours à Delhi, nous sommes partis pour Agra et Jaipur, toujours accompagné de monsieur moustache.  À Agra nous avons pu visiter un des seuls monuments de la ville, le Taj Mahal. Par chance la façade nord n’était pas en rénovation et nos clichés sont vraiment réussis ! Pour marquer le coup, nous étions en sari. Et une fois à l’hôtel nous avons pu profiter d’une piscine, c’était vraiment top avec cette chaleur. À Jaipur, nous avons pu voir un fort et admirer le Mal Mahal « le palais sur l’eau ». Également nous sommes allés voir le village des éléphants où nous avons fait une balade sur l’un d’eux. Pour retourner quelques jours plus tard sur Delhi où nous avons fini de découvrir cette ville et comme cadeau de départ du henné.

Doté d’un comportement assez divergent, les indiens que nous avons pu rencontrer lors de notre voyage sont aux antipodes. Tout ceux rencontrés dans les musées, les temples, les lieux touristiques étaient d’une très grande gentillesse. Lors de notre deuxième visite, j’ai fait un malaise et les personnes pressentes s’inquiétaient et venaient demander à Charlotte s’ils pouvaient faire quelque chose, proposant de l’eau, n’importe quoi ! Et puis sortie de ce périmètre, rattrapé par une réalité, des hommes aux regards insistants.. comme si notre présence dérangeait. Mais de façon globale les indiens sont aimables et courtois, le tout est de respecter leurs traditions.

 

 

 

Si quelqu’un le souhaite je peux mettre à disposition notre itinéraire ou n’importe quelle information, il suffit juste de me le dire en commentaire ou bien de m’envoyer un mail 😉